Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Accidents et responsabilité médicale > Que faire dans le cas d'une opération de cataracte ratée en Provence

Que faire dans le cas d'une opération de cataracte ratée en Provence

Le 13 octobre 2022
Que faire dans le cas d'une opération de cataracte ratée en Provence
Vous êtes victime d'une opération de cataracte ratée ? N'attendez plus pour réaliser une expertise médicale et engager la responsabilité du praticien fautif en Provence ! Notre cabinet d'avocats près vous accompagne pour obtenir la juste indemnisation.

Vous avez un problème à la suite d’une opération de cataracte à l'œil droit ou à l'œil gauche et vous cherchez des réponses ? Votre avocat spécialiste en dommage corporel Aix-en-Provence, Maître HUMBERT PATRICE, se charge d'obtenir les indemnités auxquelles vous avez droit. Notre cabinet d'avocats en Provence vous aide à engager la responsabilité médicale du praticien ophtalmologue ou chirurgien fautif près de Marseille afin de vous indemniser suite à une opération qui n'a pas correctement abouti.

Ce que vous devez savoir sur les maladies oculaires

L'ophtalmologie est la spécialisation des yeux. Son champ d'intervention comprend les pathologies de l'œil, qu'il s'agisse de les dépister, de les traiter ou bien de les opérer. Les médecins spécialistes en ophtalmologie sont appelés ophtalmologistes ou ophtalmologues. Le traitement des maladies oculaires peut impliquer une intervention classique comme la correction avec des lunettes ou des interventions plus techniques comme la chirurgie réfractive (laser pour myopie, incision dans la cornée pour pose d'implants, etc.). 

On regroupe un bon nombre de maladies oculaires. Il peut s'agir de maladies du nerf optique, du cristallin ou des vaisseaux de la rétine. On distingue les maladies dégénératives, chroniques, inflammatoires ou infectieuses (conjonctivite virale, conjonctivite allergique ou encore conjonctivite bactérienne). On retrouve également des maladies dites "d'origine héréditaire" ou "autosomales dominantes".

Il existe aussi d'autres pathologies comme les maladies vasculaires rétiniennes. On peut par ailleurs citer le glaucome, qui est une maladie du nerf optique, ainsi que l'hypertrophie de la rétine.

Il existe de plus des maladies non inflammatoires, comme la myopie, la presbytie ou encore l'astigmatisme, dont les causes sont multiples. Elles nécessitent tout de même une prise en charge optimale !

Ces pathologies ont forcément un impact sur votre vue. Voici les principales maladies de l'œil et les répercussions qu'elles engendrent !

Les 8 principales pathologies de l'œil et leur impact sur la vision
 

1/ La cataracte : c'est une maladie qui provoque une affection à l'œil. Ce phénomène engendre une baisse progressive de la vue qui peut mener jusqu'à la cécité. C'est une pathologie très répandue après 50 ans.

2/ Le groupe myopie, presbytie, hypermétropie et astigmatisme : ces pathologies résultent d'une anomalie concernant la puissance optique de l'œil. De ce fait, ceux qui en sont atteints vont être sujets à une vision floue, à la difficulté de lire des caractères de petites tailles ou celle d'avoir du mal à distinguer des objets de près ou au contraire de loin.

3/ La DMLA : la dégénérescence maculaire liée à l'âge génère une baisse progressive due au phénomène naturel de vieillesse. Les effets sont tout autant dévastateurs.

4/ Le glaucome : c'est une pathologie oculaire sévère qui engagé le champ visuel en impactant la vision périphérique et centrale. 

5/ Le strabisme : les personnes atteintes de strabisme font l'objet d'une déviation oculaire en divergence, soit en convergence ou soit horizontale. Parfois, les patients peuvent par ailleurs présenter une déviation oblique ou verticale.

6/ La rétinopathie diabétique : c'est une affection qui a lieu lorsque le patient souffre de diabète sucré. Sur le long terme, c'est une grande incidence qui cause la perte de la vue.

7/ Le nystagmus :  cette maladie fait parties des complications oculaires qui provoquent une série de mouvements rythmiques involontaires. Les risques liés au nystagmus sont de développer des troubles au niveau de la posture de la tête.

8/ L’occlusion veineuse rétinienne : cette catégorie de pathologies se répercute sur la vision globale de l'œil. Elle peut s'avérer chronique ou disparaître sans revenir. C'est très variable comme maladies oculaires. 

Les différents types de cataracte

Lorsque vous vous présentez au cabinet d'un ophtalmologue ou à l'hôpital d'Aix-en-Provence pour une prise en charge et qu'on vous annonce une cataracte, on vous explique quelles sont les solutions qui s'offrent à vous.

Il en existe plusieurs types de cataracte sous les formes suivantes :

- Capsulaire et sous capsulaire,

- Corticale ou nucléaire,

- Équatoriale ou polaire

Opération de la cataracte en Provence à Marseille ou Aix en Provence

Définition de la cataracte primaire et secondaire ainsi que des raisons principales de se faire opérer de ce handicap.

Qu'est-ce que la cataracte ?

La cataracte est une opacification du cristallin qui s'installe avec l'âge et empêche les rayons lumineux de pénétrer dans l’œil. Elle est la cause la plus fréquente de cécité au monde. Les premiers symptômes sont une diminution progressive de l’acuité visuelle avec des troubles du champ visuel. Cela peut se traduire par des difficultés pour lire ou pour voir en détail des formes. En fonction de la forme et de l'évolution, l'individu atteint peut percevoir une modification de l’intensité lumineuse.

Il peut également voir des halos autour des sources de lumière et avoir des difficultés à conduire à cause de la perception des phares ou d’autres sources lumineuses. C'est une maladie fréquente à partir de 50 ans, mais elle peut se déclarer à tout âge. 

À la base, c'est une pathologie qui est le résultat d'un vieillissement normal et naturel de l'œil. Lorsque les rayons lumineux ne sont pas efficacement transmis à l'intérieur de l'œil par la lentille, c'est à moment précis que la cataracte survient. Cette opacification est souvent déclenchée par un stress oxydatif sur le cristallin de l'œil. Ce stress oxydatif est provoqué par des radicaux libres (molécule d'oxygène attachée à un autre atome) qui sont générés lors de réactions chimiques naturelles au niveau de la membrane cellulaire. Ces radicaux libres causent une dégradation progressive, d'où la formation de la cataracte.

Définition de la cataracte secondaire

La cataracte secondaire est une complication de l’opération de celle primaire. Elle survient en raison d’un défaut lié à l’intervention de chirurgie mais pas forcément causé par le praticien. Elle est susceptible d'entraîner une baisse très importante de la vision qui peut devenir très handicapante. Lorsqu'elles sont récentes, les complications sont généralement mineures.

En revanche, dans les cas où elles se présentent à un stade avancé, l’état de la vision peut être si grave que les personnes doivent renoncer à conduire afin de ne pas prendre de risques inutiles. Les personnes qui ont plus de 60 ans et qui ont subi cette opération avec des techniques de chirurgie antérieures aux années 95 présentent un risque significativement plus élevé de la développer. Dans ce contexte-là, consultez régulièrement votre médecin qui vous donnera un avis médical.

Pour résumer, le diagnostic repose sur l’évaluation de la vision et l’examen ophtalmologique. Un examen de la cornée peut aussi être fait pour voir si la cataracte secondaire est bien localisée à la partie postérieure de la cornée. Elle peut être traitée d’une manière similaire à la primaire. La cause de la deuxième opération survient à la suite de la capsule (sac) cristallinienne qui est conservée afin de recevoir l’implant multifocal et qui au fil du temps perd de sa transparence et ne peut plus assurer son rôle.

La plupart des personnes qui ont subi une opération de la cataracte secondaire après une première opération avant 1995 peuvent être traitées de la même façon. Cette autre opération peut être réalisée avec une technique de chirurgie moderne à l’aide d’une lumière cohésive, qui détruit moins les cellules de la cornée et produit des résultats plus satisfaisants. 

Pourquoi se fait-on opérer de la cataracte ?

Comme nous l'avons, vu, c'est un trouble qui se définit par la dégradation progressive de la lentille naturelle de l’œil qui peut parfois être complètement opaque. Cela a pour conséquence d’obliger la personne qui en est atteinte à porter des lunettes ou des lentilles de contact, voire se tourner vers de la chirurgie réfractive. Généralement, l'ophtalmologue décide d'envoyer le futur opéré vers un chirurgien lorsque la vue commence à baisser en dessous d'une vue 5/10e. Dans tous les cas, le choix de cette opération chirurgicale repose sur une évaluation personnalisée.

Aussi, l’intervention a pour but d’ôter l’œil opaque et d’implanter une lentille artificielle. La vision, la qualité de vue et la sécurité de ces interventions sont déterminées par le type d’opération de chirurgie pratiquée, la morphologie du globe oculaire et la personnalité du futur opéré. En effet, la décision d'intervenir ou non doit être prise en fonction du risque opératoire. Les opérations sont habituellement un grand succès et contribuent à apporter une bonne vision au bout de quelques jours et non plus d'attendre des semaines comme auparavant.

Opération cataracte ratée à Avignon ou à Marseille 

C'est une chirurgie relativement courante. Elle offre des résultats majoritairement très satisfaisants. Néanmoins, il peut arriver que le phénomène d'opacification réapparaisse par la suite. Cela se produit dans environ 10% des cas. Cette réapparition est appelée cataracte secondaire et est elle aussi réversible. Cette opération de chirurgie implique de substituer l'œil cataracté par un implant intraoculaire (on appelle ce type d'implants un cristallin artificiel). Cela permet de supprimer l'opacité de l'œil et de fournir une vue optimale à l'individu opéré. Cependant, certains patients sont victimes d'une erreur ou d'une faute médicale entrainant une opération de cataracte ratée.

Effets secondaires après une chirurgie de la cataracte 

Cette chirurgie dure approximativement entre 20 à 30 minutes. Elle se réalise sous anesthésie locale et c'est une chirurgie indolore. Suite à l'opération, le chirurgien vous prescrit un antibiotique prophylactique et vous serez certainement également soumis à l'application d'une pommade ou à la prise de gouttes pour les yeux dans le but d'accélérer le processus de guérison. Néanmoins, il est normal que vous ressentiez des symptômes liés aux effets secondaires de cette chirurgie, tels que :

- Un gonflement à l'intérieur ou autour des yeux opérés ;

- Une hypersensibilité à la lumière naturelle ou superficielle ;

- Une vision quelque peu floue en raison de l'implant multifocal ;

- Des démangeaisons à l'intérieur de l'œil ;

- Un certain inconfort dans l'œil qui est opéré ;

- Des nausées dues à l'anesthésie ;

- Une sensation de sécheresse dans les yeux ;

- Le blanc des yeux qui présente des rougeurs.

 

Que faire en cas d'opération ratée de la cataracte ?

La victime d'une chirurgie qui n'a pas apporté la réponse escomptée au problème doit bien prendre conscience qu'un praticien est tenu à une obligation de moyens et non de résultats. Cela signifie donc que pour engager la responsabilité médicale du fautif, il est impératif de pouvoir prouver qu’il y a eu une faute ou une erreur médicale, soit le lien de causalité entre votre dommage corporel et votre opération de chirurgie. Pour cela, il est alors nécessaire de faire appel à un professionnel en droit médical près de Marseille, en d’autres termes un avocat spécialiste en préjudice lié à la santé.

 

Avocat spécialiste en dommages corporels et opérations de chirurgie suite aux cataractes ratées

Si vous êtes la victime de cette incidence, il est préférable de vous tourner vers un professionnel de la santé aguerri qui saura exactement quoi faire dans ce genre de situation !

 

Comment choisir son avocat près de Marseille ?

Si vous cherchez un avocat près d'Aix-en-Provence, il est judicieux de ne pas prendre votre recherche à la légère.

Lors du choix de votre cabinet d'avocats, 5 critères doivent être absolument pris en compte. 

Ils sont les suivants :

- La réputation

- Le taux de réussite

- La localisation

- La nature de votre affaire

- Le tarif pratiqué 

Vous l'aurez compris, bénéficier d'un bon avocat pour défendre votre dossier est primordial ! On recense trois catégories de cabinet d'avocats qui comprennent les avocats spécialistes en affaires civiles, les avocats pénalistes et les avocats d'affaires. Dans le cas d'une faute ou d'une erreur médicale, il est donc tout à fait logique de confier votre affaire à un avocat expert en droit de la santé et spécialiste en dommages corporels. Engager la responsabilité médicale du chirurgien fautif de l'intervention réfractive implique généralement de passer une expertise médicale post-opératoire afin de démontrer que vous êtes bien la victime de cette intervention et que le chirurgien a effectivement commis une faute. Cette expertise médicale se prépare. Et pour être bien préparée, elle exige un professionnel du droit qui soit autant compétent en la matière juridique que médicale comme l’est Maître HUMBERT PATRICE en Provence.

Indemnisation après interventions ratées en Provence

Les 3 étapes possibles de l'indemnisation :

Indemnisation recours amiable

- Tout d'abord, il convient d'envoyer un courrier en LRAR (lettre recommandée avec accusée de réception) en indiquant votre volonté d'être indemnisé pour la faute ou l'erreur commise.

- Ensuite, si le praticien reconnaît ses torts, il lui suffit de faire jouer son assurance afin de vous indemniser.

Indemnisation saisine par la CCI (Commission de Conciliation et d'Indemnisation)

- Vous devez saisir la CCI de votre région pour réclamer la réparation de votre préjudice.

- Une fois votre dossier acceptée, vous pourrez être indemnisé.

Indemnisation via le recours pénal

- Il s'agit d'intenter une action en justice avec le TGI (Tribunal de Grande Instance) ou le TA (Tribunal Administratif).

- Vous serez dans l'obligation de vous faire assister par un avocat spécialiste afin de parvenir à obtenir votre indemnisation.

Expertise médicale suite à une opération de cataracte ratée

L'expertise est une procédure qui consiste à mettre toutes vos chances de côté pour la réparation de votre préjudice corporel, esthétique, sexuel ou moral. Dans le contexte d'opérations ratées de la cataracte, l'objectif est de prouver un dommage au niveau de l'œil ayant entraîné des conséquences sur votre vie sociale ou professionnelle.

Il est crucial d'effectuer la préparation à votre expertise médicale en compagnie de votre avocat. Nous vous aidons à rassembler tous les documents nécessaires et établir un cahier des charges concernant les frais médicaux depuis l'opération. Ensemble et en fonction de la nomenclature Dintilhac, nous pourrons évaluer les différents postes de préjudices et les soumettre au médecin expert qui va procéder à l'examen de l'implant cristallinien et aux répercussions de l'intervention (laser ou autre) qui n'a pas abouti comme prévu.

Vous pourrez par ailleurs exprimer vos doléances à l'expert afin qu'il puisse être en mesure d'avoir toutes les informations nécessaires pour la rédaction du rapport final d'expertise. Ce rapport donne lieu au montant accordé de votre indemnisation. Notre cabinet d'avocats à Salon de Provence, Aix-en-Provence, Marignane, Arles ou Nîmes vous accompagne tout au long de la procédure jusqu'à l'obtention de vos indemnités !

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Accidents et responsabilité médicale

Votre guide gratuit !

Recevez votre guide au format PDF gratuitement par mail

* Champs requis
Besoin de plus d'informations ? N'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone, nous répondrons à toutes vos questions !
Me Patrice HUMBERT
Me Cédrine RAYBAUD
04 90 54 58 10

perm_phone_msg Contactez-nous

Newsletter Inscrivez-vous afin de recevoir nos dernières informations directement dans votre boîte mail !