Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Divorce > comment protéger son épargne en cas de divorce ou dissolution du mariage

comment protéger son épargne en cas de divorce ou dissolution du mariage

Le 13 juin 2022
comment protéger son épargne en cas de divorce ou dissolution du mariage

Vous vous demandez comment protéger votre épargne lors la dissolution du mariage sur la ville de Nîmes ?

Vous avez tout d'abord vécu en concubinage, puis vous vous êtes ensuite mariés pour finir... par divorcer!

Alors que deviennent toutes les économies que vous avez mises de côté durant le mariage ?

Assurément, la situation financière de votre ancienne union soulève des points pertinents !

Notamment, celui des versements réalisés d’un compte d’époux à l’autre, d’une souscription à un plan épargne logement, d'une assurance-vie ou encore d'un plan épargne retraite.

Ls, l'interrogation concernant la répartition de tous ces placements effectués en cas de divorce prend concrètement tout son sens.

Ce partage à venir peut même rapidement devenir une source de conflits en perspective…

Pas de panique, les avocats experts en divorce du cabinet Lexvox vous soutiennent et vous en disent plus sur le partage de votre épargne.


Nos conseils pour vous aider à protéger un compte épargne pendant un divorce

Procédure de divorce à Nîmes : comment préserver son épargne face à l'autre époux ?

Un divorce n'est jamais facile !

Pour certains, c'est un passage relativement très dur à vivre. Il arrive même que ce soient les deux ex-époux au sein du couple qui aient du mal à se confronter aux effets du divorce.

Une dissolution de mariage affecte sur le plan sentimental (rupture difficile), familial (séparation de résidence et modalités des visites pour les enfants) mais aussi financier, particulièrement concernant l'épargne.

Ce type de procédure entraîne bien souvent des répercussions désastreuses tant au plan social que psychologique.

Il est nécessaire de savoir s'entourer des bons professionnels.


Il faut savoir qu'à partir du moment où vous vous mariez, les économies réalisées au cours du mariage constituent au fur et à mesure votre patrimoine.

Le partage de votre épargne dépend directement du choix de votre régime matrimonial.

Si comme la plupart des conjoints mariés à Nîmes vous avez opté pour le régime légal, c’est-à-dire d’être soumis au régime de la communauté réduite aux acquêts, au
moment du divorce, vous devrez partager votre épargne ainsi que les biens acquis en commun durant le mariage.

Peu importe le nom sur lequel vous avez décidé d’ouvrir votre compte épargne, celui-ci devra être partagé à part égale.

En somme, la loi part du principe que la nature de votre épargne est approvisionnée par l’ensemble des revenus provenant du couple.

Si vous souhaitez déroger à ce partage, l'unique solution est de pouvoir démontrer que vous seul vous êtes constitué votre patrimoine avec des fonds issus d'une période antérieure à votre mariage.

Cela peut provenir de la vente d'un bien immobilier vous appartenant ou suite à un héritage.

Faire intervenir un avocat à Nîmes est une démarche capitale dans la constitution de votre dossier.

En effet, un avocat spécialisé en droit de la famille vous aide à apporter la preuve du caractère personnel de votre compte épargne durant la procédure de divorce.

Pourquoi choisir le cabinet Lexvox pour la défense de votre épargne durant un divorce à Nîmes ?


Nombreux sont les ex-époux sur la ville de Nîmes qui ont pris la décision d'ouvrir un compte-joint durant la période où a duré leur union.

Si la gestion de ce compte n'a posé alors aucun problème durant ce laps de temps, ce n'est malheureusement pas toujours le cas lorsqu'un divorce se profile à l'horizon.

Si vous êtes face à un désaccord avec votre ex-conjoint, notre cabinet d'avocats experts en droit de la famille se charge de vous accompagner afin que vous puissiez prétendre à la légitimité de vos droits.⁣.. 


Il est tout à fait normal que dans une séparation, chaque partie veille à faire valoir ses intérêts respectifs, et ce, bien avant même d'avoir exprimé le souhait de divorcer.

Afin d'éviter de rentrer dans des conflits qui n'en finissent pas, il est recommandé de faire appel à un avocat spécialisé en droit familial sur Nîmes qui sera en mesure de fluidifier la situation.

À l'écoute et ayant l'expérience des formalités relatives à un divorce, nous pourrons vous conseiller.

En ce sens, vous serez assisté pour clôturer correctement vos comptes en commun ou encore anticiper au mieux la procédure qui vous attend !

Efficacité, réactivité, diligence, intégrité, discrétion et esprit d'analyse sont les qualités qui sont associées à nos services.

Nous représentons l'un des meilleurs cabinets d'avocats spécialisés en divorce
sur la commune de Nîmes.

Trouver un bon avocat expert en droit de la famille est indispensable pour servir vos droits, garantir l’équité des biens en commun et préserver votre épargne en cas d’une
dissolution de mariage !

Sans oublier les conséquences sur d’autres aspects financiers comme la prestation compensatoire ou la pension alimentaire.

Pour tout renseignement juridique, n'hésitez pas à nous contacter ! Notre rôle en tant qu'avocat expert en divorce sur Nîmes est de vous prodiguer des conseils et d'assurer votre défense face à un ex-conjoint qui cherche à s'opposer à vos droits.

Si vous rencontrez des difficultés, nous saurons vous apporter une expertise redoutable pour vous mener tout droit vers le chemin de la justice…

 Il n'est pas aisé de protéger ses biens pendant la dissolution du mariage.

Vous le comprenez aisément, si vous êtes bénéficiaire d'un contrat de séparation de bien, l'incidence du bénéfice d'une assurance vie ne sera pas la même que si vous êtes marié sans contrat. 

De la même manière, si vous avez un pacs, votre droit à bénéficier de cet argent versé par un compagnie d'assurance ou banque ne sera pas semblable.

Ainsi le régime matrimonial d'un couple a des conséquences sur la disposition du patrimoine pendant ou lors de la dissolution du mariage.

Une épargne provenant d'une succession (comptes bancaire, patrimoine immobilier) sera toujours un bien propre en l'absence de réaffectation.

Par contre si cette épargne personnelle est versée sur le compte joint, tout comme les revenus du couple et que les époux l'utilisent pour les dépenses courantes, le règlement de petites dettes de la famille sans spécifier de bénéficiaire ou de la cause, l'époux initialement propriétaire sera en difficulté.

En effet, il lui appartiendra de démontrer l'origine des fonds et leurs utilisations, tout comme l'intention des parties.

En cas de divorce, les éléments de preuve lui incombes.

Concernant l'achat ou la construction de la résidence conjugale, avec des fonds propres dans le cadre d'une union sans contrat devant un notaire, en l'absence de clause de réemploi dans les actes notariés, l'époux sera confronté aux mêmes difficultés.

De manière générale les partenaires conjoints

Maître Patrice Humbert avocat au barreau d'Aix en provence et Maître Cédrine Raybaud avocat au barreau de Tarascon 


enfant enfants protéger dettes civil décès acte parents dissolution personnel bénéficiaire maries état moitie 
procédure pendant entreprise propriété acquêts situation 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Divorce

Votre guide gratuit !

Recevez votre guide au format PDF gratuitement par mail

* Champs requis
Besoin de plus d'informations ? N'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone, nous répondrons à toutes vos questions !
Me Patrice HUMBERT
Me Cédrine RAYBAUD
04 90 54 58 10

perm_phone_msg Contactez-nous

Newsletter Inscrivez-vous afin de recevoir nos dernières informations directement dans votre boîte mail !
Où nous trouver ? Retrouvez-nous dans nos différents cabinets