Recevez votre estimation

Obtenez votre estimation

Votre demande concerne

* Champs requis
Vous êtes ici : Accueil > Publications > Accidents et responsabilité médicale > Qu'est ce que le traitement par Hypothermie thérapeutique du nouveau-né ?

Qu'est ce que le traitement par Hypothermie thérapeutique du nouveau-né ?

Le 07 juillet 2020
Qu'est ce que le traitement par Hypothermie thérapeutique du nouveau-né ?
Vous vous interrogez pour savoir ce qu'est un traitement par Hypothermie thérapeutique du nouveau-né ? Dans cet article, il est question d'évoquer une technique de traitement utilisée en réanimation après des arrêts cardiaques et respiratoires.

Vous vous interrogez pour savoir ce qu'est un traitement par Hypothermie thérapeutique du nouveau-né ?

Dans cet article, il est question d'évoquer une technique de traitement utilisée en réanimation après des arrêts cardiaques et respiratoires.

Dans un premier temps il s'agira de définir cette technique et de voir pourquoi il peut être nécessaire de l'utiliser parfois juste après la naissance.

Puis dans une seconde partie il s'agira d'appuyer nos propos grâce à un exemple.

I- L'hypothermie thérapeutique

En quoi consiste ce traitement médical ?

L'hypothermie thérapeutique est un traitement médical dont la fonction est de refroidir la température corporelle d'un patient inconscient de façon prolongée pendant un ou deux jours.

Le corps du patient est alors maintenu à une température comprise entre 34 et 32 degrés Celsius.

Cette traitement médical ne doit pas être confondu avec la cryothérapie qui elle, est une thérapie dont les séances sont brèves et qui n'entraîne un refroidissement prolongé de la température corporelle.

Pourquoi utiliser cette technique de soins chez le nouveau-né ?

Cette technique de traitement est très régulièrement utilisée dans les services de réanimation après un arrêt cardiaque et respiratoire. Lors de l'accouchement, le nouveau né peut souffrir d'un arrêt respiratoire ou cardiaque.

Le personnel soignant peut alors décider de mettre son corps en hypothermie ; cela aura pour fonction de diminuer les risques de mortalité et de complications cérébrales.

Cette technique est particulièrement efficace pour la sauvegarde des fonctions neurologiques lorsque l'arrêt cardiaque est consécutif à une tachycardie ou à une fibrillation ventriculaire.

II- Un exemple contextuel permettant d'illustrer les bienfaits de cette technique

L'encéphalopathie hypoxique-ischémique

A la naissance, un à six nouveaux nés peuvent souffrir d'une encéphalopathie hypoxique-ischémique.

C'est une lésion cérébrale grave qui peut survenir suite à un manque d'irrigation du cerveau et de l'approvisionnement en oxygène lors de l'accouchement.

Les conséquences sont multiples en passant par une altération de la conscience, du tonus musculaire et des réflexes.

Des crises d'épilepsie peuvent aussi survenir ainsi que des signes de défaillance des organes internes. L'encéphalopathie hypoxique-ischémique est responsable de près d'un quart des décès des nouveaux-nés dans le monde. Afin de préserver les fonctions neurologiques du nouveau-né, les médecins choisissent parfois d'utiliser l'encéphalopathie hypoxique-ischémique.

Les bienfaits du traitement par hypothermie

L'hypothermie doit être effectuée au plus tard six heures après la naissance pour de meilleurs résultats et est déconseillée chez les bébés prématurés. Cette technique de soins permet de réduire la mortalité des nouveaux-nés souffrant d'encéphalopathie hypoxique-ischémique ainsi que l'incidence sur leurs capacités neurodéveloppementales.

Les paralysies cérébrales, les déficits cognitifs (troubles de la lecture, arithmétique) et les déficits visuels sont ainsi moins graves chez des enfants ayant bénéficié de cette technique de soins. Il est cependant nécessaire qu'une attention et un suivi particuliers restent de mise pour surveiller le développement de ces bébés.

Contacter un avocat en cas de lésion cérébral de votre bébé lors de l'accouchement

Depuis désormais 15 ans notre cabinet d'avocat assiste et aide les victimes d'erreur médicale. Parmi elle, les enfants atteinte à la naissance d'encéphalopathie hypoxique-ischémique. Autrement dit d'un manque d'oxygène en lien direct avec une faute médicale lors de l'accouchement.

Ces erreurs peuvent causé une lésion cérébrale grave qui peut survenir suite à un manque d'irrigation du cerveau et occasionné d'important handicap pour votre enfant.

Si c'est votre cas, n'hésitez pas à nous consulter.

Me Patrice HUMBERT est avocat en droit médical et également de la Faculté de Médecine. Il sera en mesure de répondre à vos interrogations.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Accidents et responsabilité médicale