Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Accidents et responsabilité médicale > Arthrose acromio-claviculaire causes traitements et faute médical du chirurgien

Arthrose acromio-claviculaire causes traitements et faute médical du chirurgien

Le 27 janvier 2023
Arthrose acromio-claviculaire causes traitements et faute médical du chirurgien

L'arthropathie acromio-claviculaire (AC) est une affection courante qui affecte l'articulation entre l'acromion et la clavicule.

L'arthrose AC est le terme utilisé pour désigner l'inflammation chronique de cette articulation, entraînant des souffrances et des limitations fonctionnelles.

Définition de Arthrose acromio-claviculaire

L'AC est une condition inflammatoire du cartilage situé entre le bord supérieur de l'omoplate et la partie proximale claviculaire.

Elle est généralement causée par un excès d'usure ou un stress anormal sur l'articulation, ce qui peut provoquer une inflammation. Les principales conséquences sont les douleurs et les restrictions fonctionnelles.

Causes et symptômes

Les principales causes de l'AC sont l'utilisation excessive, le port fréquent de charges lourdes, les blessures mineures et l'ostéoporose.

D'autres facteurs, tels que les troubles musculo-squelettiques et les anomalies anatomiques, peuvent contribuer à l'apparition de l'arthrose AC.

Les symptômes communs de l'arthrose acromio-claviculaire comprennent la douleur à l'épaule et/ou au cou, la raideur et les limitations fonctionnelles. Elle peut être constante et s'aggraver avec l'activité ou le mouvement.

Il peut y avoir des picotements ou des engourdissements dans le bras ou le cou. Elle peut se propager à travers les bras et le haut du dos.

Diagnostic

Le chirurgien procédera d'abord à un examen physique et une évaluation des antécédents médicaux et des symptômes pour établir un diagnostic.

Des tests et examens supplémentaires tels que des radiographies et des IRM peuvent être prescrits afin de visualiser le complexe acromio-claviculaire et de rechercher d'autres lésions soit osseuses ou cartilagineuses.

Traitement de Arthrose acromio-claviculaire

Le traitement initial pour l'AC consiste en règles d'hygiène (réduire le poids, arrêter de fumer, améliorer la posture), des exercices de renforcement appropriés et des traitements anti-inflammatoires.

Les injections stéroïdiennes intramusculaires peuvent également être administrées pour soulager l'inflammation. En cas de réponse insuffisante aux mesures conservatrices, les soins arthroscopiques peuvent être nécessaires pour nettoyer ou réparer les tissus endommagés.

Etre opérer l’arthropathie acromio-claviculaire 

L'opération de l'arthrose acromio-claviculaire est généralement considérée comme une option lorsque les traitements conservateurs tels que les médicaments anti-inflammatoires, les injections de corticostéroïdes, la physiothérapie et les attelles ne permettent pas de soulager les douleurs et les symptômes de la maladie.

L'opération de l'arthrose acromio-claviculaire peut inclure la réduction de la taille de la décompression acromioplastie, la résection de l'extrémité distale de la clavicule (ressection de la clavicule), ou une combinaison des deux.

L'objectif de l'opération est de soulager la souffrance et d'améliorer la fonction de l'épaule en augmentant l'espace pour les tendons et les nerfs, et en réduisant la friction et les contusions.

Cependant, il est important de noter que tous les cas d'arthrose acromio-claviculaire ne nécessitent pas une intervention chirurgicale.

En quoi consistent la rééducation post-opératoire et la reprise des activités ?

Elle consiste en une série d'exercices et de thérapies visant à récupérer la force, la flexibilité, l'endurance et la fonction de l'épaule. Les exercices de rééducation peuvent inclure des étirements, des exercices de renforcement musculaire pour les muscles de l'épaule et du bras, ainsi que des exercices pour améliorer la mobilité articulaire.

Il est généralement recommandé de commencer des exercices post-opératoire dès que possible après les soins chirurgicaux sous la supervision d'un thérapeute physique ou d'un kinésithérapeute. La durée et la fréquence des séances de post-soins dépendent de la gravité de la maladie et de la récupération de chaque patient.

La reprise des activités dépendra également de l'étendue de la prise en charge chirurgicale et de la récupération de chaque patient.

Risques médicaux et faute médicale en cas d'opération

La chirurgie arthroscopique est généralement très sûre, mais comme pour toute intervention chirurgicale, il existe certains risques ou complications.

Il existe différentes fautes médicales qui peuvent survenir lors de soins chirurgicaux pour l'arthrose acromio-claviculaire, notamment:

  • Erreur de diagnostic : cela peut se produire lorsque le médecin ne reconnaît pas correctement les causes de l'arthrose acromio-claviculaire .

  • Faute médicale technique lors de la chirurgie : cela peut se produire lorsque le chirurgien ne suit pas les procédures appropriées ou lorsque le praticien endommage accidentellement des structures adjacentes pendant les soins.

  • Infection nosocomiale : le patient contracte un germe de type staphylocoque dore durant le séjour hospitalier.
  • Négligence postopératoire : cela peut inclure une mauvaise surveillance ou un manque de soins postopératoires qui peuvent entraîner des des infections.

  • Erreur de communication : cela peut se produire lorsque le docteur ne communique pas correctement les risques et les bénéfices, ou lorsque celui ci ne suit pas les instructions du patient.

Autrement dit, les risques connus et permettant la mise en œuvre de la responsabilité sont l'infection nosocomiale, la douleur persistante et invalidante, le saignement excessif, la cicatrisation difficile et en lien avec une faute, la fracture non constitutive d'un aléa thérapeutique, la perte de sensibilité permanente et l'instabilité articulaire.

Il est important de préciser que cela nécessite une expertise médicale faite par un expert médical désigné par un Tribunal judiciaire ou Administratif pour assurer l'indépendance de l'expert.

Si vous êtes victime d'une de ces complications fautives, vous devez en discuter avec un avocat spécialisé en responsabilité médicale à Nîmes ou Avignon ou le meilleur avocat spécialisé en dommages corporel à Aix en Provence ou Nimes, nous vous proposerons de bénficier de notre méthode exclusive d'indemnisation.

Les patients devraient discuter de ces risques avec leur médecin-expert avant d'envisager une reprise en charge chirurgicale et une action en justice avec l'avis d'un avocat.

En conclusion, l'arthrose acromio-claviculaire est une affection articulaire courante qui peut entraîner des souffrances et des limitations fonctionnelles. Les principales causes sont l'utilisation excessive, les blessures et l'ostéoporose.

Le traitement initial consiste en des mesures conservatrices telles que l'exercice et les médicaments anti-inflammatoires. Cependant, si la maladie persiste, la chirurgie arthroscopique peut s'avérer nécessaire. 

En cas de faute la responsabilité du chirurgien peut être engagée avec l'aide d'un avocat spécialisé en responsabilité médical à Arles ou Salon de Provence.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Accidents et responsabilité médicale

Votre guide gratuit !

Recevez votre guide au format PDF gratuitement par mail

* Champs requis
Besoin de plus d'informations ? N'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone, nous répondrons à toutes vos questions !
Me Patrice HUMBERT
Me Cédrine RAYBAUD
04 90 54 58 10

perm_phone_msg Contactez-nous

Newsletter Inscrivez-vous afin de recevoir nos dernières informations directement dans votre boîte mail !