Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Accidents et responsabilité médicale > syndrome du defilé thoraco brachial et invalidité

syndrome du defilé thoraco brachial et invalidité

Le 07 janvier 2023
syndrome du defilé thoraco brachial et invalidité

Le syndrome du défilé thoracique brachial (ou "thoracic outlet syndrome" en anglais) est un trouble qui se caractérise par des douleurs, des engourdissements et/ou des faiblesses dans les bras et les mains.

Il peut être causé par des lésions ou des anomalies structurelles dans la région du défilé thoracique, qui est la zone située entre le cou (zone de la scalène) et les épaules. Plus précisément, il peut être dû à la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins dans cette région et en raison d'une mauvaise position.

Ils peuvent être provoqués par des activités qui nécessitent de les lever au-dessus de la tête, comme le sport ou le travail physique, mais ils peuvent également être causés par des facteurs de risque tels que le surpoids, une mauvaise posture ou une mauvaise ergonomie au travail.

Le syndrome peut affecter un ou deux bras, mais il est souvent plus fréquent dans un seul.

Son traitement dépend de la cause sous-jacente et peut inclure des changements de style de vie tels que l'ajustement de la posture ou la perte de poids, des médicaments pour soulager la douleur et les engourdissements, et des interventions chirurgicales pour corriger les anomalies structurelles.

À quoi est-ce dû le syndrome du défilé thoracique brachial ?

Il peut être causé par différents facteurs, tels que des lésions structurelles dans la région du défilé thoracique (SDT), qui est la zone située entre le cou et les épaules. Plus précisément, la cause peut être en compressant des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins dans cette région.

Voici quelques exemples de causes possibles  :

  • Un muscle ou un ligament trop serré, ayant une mauvaise position, ou trop enflé peut exercer une pression sur les terminaisons nerveuses et les vaisseaux sanguins, ce qui peut provoquer des symptômes. Ces signes ne trompent pas et permettent de justifier la présence.

  • Des anomalies structurelles congénitales telles que des vertèbres anormales ou un os hyoïde proéminent peuvent également causer en compressant des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins.

  • Des traumatismes tels que des fractures de la clavicule (claviculaire ou clavière) ou de la colonne vertébrale peuvent également les entraîner.

  • Certaines personnes peuvent être plus à risque de développer ce syndrome en raison de leur métier ou de leur mode de vie. Par exemple, les musiciens qui jouent de certains instruments à vent, les athlètes de haut niveau et les travailleurs qui effectuent régulièrement des tâches exigeantes pour le haut du corps peuvent être plus à risque de développer ce syndrome.

Il est important de noter que le syndrome peut avoir plusieurs causes et que chaque cas est unique.

Quels sont les symptômes d'un syndrome du défilé thoraco brachiale

Ils peuvent varier d'une personne à l'autre et dépendent de la cause sous-jacente et de la gravité de la condition.

Voici quelques exemples qui peuvent être associés à ce diagnostic :

  • Douleur, engourdissement.

  • Picotement et aussi au niveau des éclanches et du cou au niveau  de la partie latérale soit la scalène.

  • Faiblesse musculaire.

  • Gonflement.

  • Difficulté de les lever au-dessus de la tête

  • Changements de couleur et de température de la peau.


Ils peuvent être provoqués par des activités qui nécessitent de lever les bras au-dessus de la tête, comme le sport ou le travail physique, mais ils peuvent également être causés par des facteurs de risque tels que le surpoids, une mauvaise posture ou une mauvaise ergonomie au travail.

Il peut affecter les 1 ou deux membres supérieurs, mais il est souvent plus fréquent dans un seul.

Comment diagnostiquer un syndrome du défilé thoraco brachial ?    

Le diagnostic peut être difficile, car les symptômes peuvent être similaires à ceux d'autres conditions médicales.

Pour le diagnostiquer, le médecin commencera par poser des questions sur vos antécédents médicaux, et il effectuera un examen physique de vos cervicales, de vos éclanches et des membres supérieurs. Des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic et écarter d'autres causes possibles.

Voici quelques exemples de tests qui peuvent être utilisés pour diagnostiquer cela sur des patients :

  • Un test de soulèvement des membres supérieurs : le médecin demandera à la personne de les lever au-dessus de la tête et observa si cela provoque de la douleur, de l'engourdissement ou de la faiblesse.

  • Un test de compression des vaisseaux sanguins : le médecin peut utiliser un tensiomètre pour mesurer la pression artérielle dans des membres supérieurs et les mains et voir si cela provoque  de la douleur ou de l'engourdissement.

  • Un test en compressant des terminaisons nerveuses : le médecin peut utiliser un stimulateur électrique pour envoyer une impulsion électrique à travers les nerfs et voir si cela provoque de l'engourdissement ou de la faiblesse.

  • Des images par résonance magnétique (IRM) ou des radiographies peuvent être utilisées pour visualiser la région du SDT et rechercher des malformations structurelles.

Faut-il forcément opérer un syndrome du Défilé Thoraco-Brachial ?

Dans certains cas, il peut être possible de gérer les symptômes sans recourir à une intervention chirurgicale.

Voici quelques exemples de traitements non chirurgicaux qui peuvent être utilisés  :

  • Des changements de style de vie tels que l'ajustement de la posture ou la perte de poids peuvent aider à les soulager.

  • Des médicaments tels que des analgésiques et des anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour soulager la douleur et l'inflammation.

  • Des exercices de renforcement et de stretching peuvent aider à améliorer la force et la souplesse de la région touchée.

  • La physiothérapie peut être utile pour améliorer la mobilité et la force de la région du SDT.

Dans d'autres cas, une intervention chirurgicale peut être recommandée pour corriger les anomalies structurelles qui causent la compression des terminaisons nerveuses.

Quel est le principe de l'opération ou chirurgie de cette pathologie ?

L'objectif de l'intervention chirurgicale est de soulager la compression nerveuse et sanguine. Il existe plusieurs techniques chirurgicales qui peuvent être utilisées pour traiter ce syndrome, et le choix de la technique dépend de la cause sous-jacente et de l'état général de la personne.

Voici quelques exemples de techniques chirurgicales qui peuvent être utilisées pour traiter cela  par une résection  :

  • Du muscle costoclaviculaire : cette technique consiste à enlever une partie de ce dernier, qui peut être trop serré ou enflammé

  • De l'omoplate : cette technique consiste à enlever une partie de l'omoplate, qui peut être anormalement proéminente

  • De la clavicule : cette technique consiste à enlever une partie du membre de la claviculaire ou clavière.

  • De l'hyoidectomie : cette technique consiste à enlever un os hyoïde anormalement proéminent

EN RESUME

Le SDT brachial est une condition qui se caractérise par des douleurs, des engourdissements et/ou des faiblesses dans les membres supérieurs. Il est causé par la compression dans la région du SDT, qui est située entre vos cervicales et les éclanches. Elle peut être due à des lésions ou des infirmités structurelles dans cette région, comme un ligament trop serré ou trop enflé, ou des vertèbres anormales.

Le plexus brachial, qui est un groupe de nerfs qui contrôle les muscles des membres supérieurs, et l'artère claviculaire, qui est l'artère principale qui les alimente en sang, est souvent impliqué dans le syndrome.

En compressant ces structures peut entraîner de la douleur, de l'engourdissement et de la faiblesse dans des membres supérieurs.

Pour traiter cela, il peut être nécessaire de corriger les infirmités structurelles qui causent la compression. Cela peut inclure une résection du muscle costoclaviculaire, qui est situé entre le plexus solaire et la première côte, ou de l'omoplate, qui est un os de l'épaule. Une résection de la clavicule (claviculaire ou clavière) et zone des scalènes, qui est l'os de la poitrine qui relie l'épaule au cervicale, ou une hyoidectomie.

Vous êtes victime d'une erreur ou d'une faute médicale, contactez un avocat spécialisé

Notre cabinet bénéficie de la spécialisation des avocats que cela soit Maitre Patrice HUMBERT avocat spécialisé en responsabilité médicale ou bien Maitre Cédrine Raybaud avocat spécialisé en violences intra familliale, nous répondons aux attentes de nos clients.

Si vous êtes victime d'une erreur médicale pour un SDT brachial, n'hésitez pas à nous consulter. 

Dans quelle mesure mettre en œuvre la responsabilité médicale ?

La pathologie du SDT brachial est particulière et les protocoles de soins doivent être respectés à la lettre. Il est l'un des syndromes de traversée les plus courants, c'est-à-dire une condition qui se caractérise par la compression nerveuse au niveau des épaules. Il peut être causé par différents facteurs, tels que des lésions ou des irragularités structurelles. Ils peuvent inclure de la douleur, de l'engourdissement et de la faiblesse.

La pratique de l'ostéopathie peut être utile pour soulager du SDT brachial. L'ostéopathe peut utiliser différentes techniques manuelles pour vous aider et à améliorer la mobilité de la région cervico.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale non fautive peut être nécessaire pour corriger les malformations structurelles qui causent la compression nerveuse et des vaisseaux sanguins. Cela peut inclure une résection du muscle costoclaviculaire, une résection de l'omoplate ou

Il est une condition qui peut causer des douleurs, des engourdissements et de la faiblesse dans des membres supérieurs. Elle est causée par cette  compression  dans la région du défilé du thorax.

La traversée du défilé thoracique est un moment critique pour les vaisseaux sanguins, car ils doivent passer à travers cette région pour atteindre des membres supérieurs. Si la traversée est perturbée en raison de lésions ou de malformations structurelles, cela peut entraîner des syndromes tels.

L'ostéopathie peut être une option ce traitement. Cette discipline médicale vise à améliorer la santé en traitant les éléments du corps de manière holistique, en prenant en compte l'ensemble du corps et non seulement les symptômes spécifiques. L'ostéopathe peut travailler sur les éclanches pour améliorer la mobilité et la circulation sanguine dans cette région.

En cas de non-respect de ces recommandations le professionnel de santé peut faire une faute et occasionner un handicap. L'aide d'un avocat spécialisé en dommages corporels est nécessaire pour la victime qu'elle soit à Marseille, Avignon, Salon de Provence, Aix en Provence ou bien Nimes.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Accidents et responsabilité médicale

Votre guide gratuit !

Recevez votre guide au format PDF gratuitement par mail

* Champs requis
Besoin de plus d'informations ? N'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone, nous répondrons à toutes vos questions !
Me Patrice HUMBERT
Me Cédrine RAYBAUD
04 90 54 58 10

perm_phone_msg Contactez-nous

Newsletter Inscrivez-vous afin de recevoir nos dernières informations directement dans votre boîte mail !