Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Accidents et responsabilité médicale > paraplégie et indemnisation d'une victime paraplégique ayant un handicap sévère

paraplégie et indemnisation d'une victime paraplégique ayant un handicap sévère

Le 08 décembre 2022
paraplégie et indemnisation d'une victime paraplégique ayant un handicap sévère
La victime d'un grave handicap et paraplégique mérite une juste évaluation de son préjudice. L'aide d'un avocat spécialisé en dommage corporel permettra à la victime d'obtenir des aides essentielles pour son autonomie.

Au sein du cabinet d'avocats LEXVOX, Maître Patrice HUMBERT est régulièrement sollicité par les familles de graves accidentés de la route ou de faute médicale ayant pour conséquence une paraplégie, tétra ou hémiplégie.

Face à ces familles en souffrance, un seul objectif : permettre aux personnes lourdement handicapées et atteintes de paralysie de certains membres d'obtenir la reconnaissance de son statut de victime dans le but de bénéficier d'indemnisations importantes et lui permettre de retrouver son autonomie au sein de son logement ou son véhicule.

Pour bien comprendre le handicap, il faut répondre aux questions légitimes que se posent les victimes. 

Contrairement à la tétraplégie, la paraplégie, paraplegia, est caractérisée par la perte de la fonction motrice dans les membres au niveau inférieurs ainsi que dans les muscles du tronc. 

En effet, elles peuvent être causées par une lésion de la moelle épinière, qui est l'ensemble des nerfs situés à l'intérieur de la colonne vertébrale et qui permet la transmission des impulsions nerveuses entre le cerveau et le reste du corps.

Les causes générales des paraplégies ?

Le Traumatisme crânien grave ou sévère à leurs origines.

Que sont les traumatismes crâniens sévères ?  

Les traumatismes crâniens sévères (TC) sont des traumatismes crâniens graves qui entraînent des lésions cérébrales importantes.

Ces déficits sévères peuvent se manifester par des pertes de conscience prolongées, des difficultés de la parole, de l'équilibre, etc.

Ils peuvent également entraîner des défaillances psychologiques et cognitives tels que l'humeur, le comportement ou encore des problèmes de mémoire.

Les symptômes peuvent inclure une faiblesse musculaire, des fourmillements, des engourdissements et diminution de sensibilité dans les parties inférieures et le tronc.

Cela peut également entraîner un préjudice comme l'incontinence urinaire ou de la difficulté à bouger les pieds.

Quelles sont les séquelles possibles provenant de traumatismes crâniens (TC) ?  

Les séquelles possibles en cas de TC peuvent être physiques, psychologiques et/ou cognitives.

Parmi les séquelles physiques, on peut citer des contusions cérébrales pouvant entraîner des impacts sur la vision, l'audition, la parole, la marche, le manque de mobilité et des engourdissements dans certaines parties du corps.

Mais aussi des séquelles psychologiques et cognitives pouvant inclure des changements de l'humeur (ex. irritabilité), du comportement (ex. agitation), des difficultés d'adaptation et des problèmes relationnels.

On observe aussi une perte de la mémoire, de la concentration, de la perception, de la compréhension et du discernement. Sans oublier l'anxiété !

Quels sont les signes d'aggravation chez la victime d'un TC ?  

Les signes d'aggravation sur quelqu'un ayant subi un TC peuvent inclure :

  • L'altération ou l'absence de discernement ;
  • La difficulté de parler ou de comprendre ce qui se dit ;
  • La difficulté à se tenir debout ou d'avancer ;
  • La difficulté à maintenir la tête droite ou à contrôler ses mouvements à cause de la paralysie ;
  • La diminution ou absence de sensation dans certaines parties du corps ;
  • Des vomissements ou des nausées ;
  • Des céphalées intenses ou persistantes ;
  • Une compression médullaire ou des troubles de la mémoire ;
  • Une agitation ou une irritabilité d'ordre inhabituel.

Si l'un de ces signes se manifeste, il est important de consulter immédiatement un médecin. L'évaluation de l'état du bléssé participe à lui fournir les soins nécessaires.

Comment récupérer après un traumatisme crânien ?  

La récupération après un ou plusieurs traumatismes crâniens dépend de la gravité de la blessure et des séquelles que la victime a été en mesure de subir. La récupération peut nécessiter des soins médicaux, des traitements spécialisés ou de la rééducation.

Il est important de suivre les instructions et les conseils des professionnels de santé pour favoriser la récupération.

Il est également important de procéder à une évaluation sur les besoins et les capacités du blessé et de lui offrir un soutien psychologique et émotionnel. La famille et les amis peuvent l'aider à s'adapter à sa nouvelle situation et à retrouver une vie normale au maximum de ses capacités.

Il est également important de maintenir une bonne hygiène de vie en pratiquant une activité physique régulière et en adoptant une alimentation saine et équilibrée.

Le recours a une association peut être d'une aide infaillible !

Traiter et aider la victime paraplégique à Marseille

Le traitement concernant les paraplégies dépend de la cause sous-jacente de la condition. Dans certains cas, la chirurgie peut être nécessaire pour la réparation de la moelle épinière.

D'autres thérapies peuvent nécessiter des médicaments pour soulager la douleur de l'algodystrophie, des exercices pour maintenir la force musculaire et la flexibilité. Certains cas exigent la mise en place d'une intervention chirurgicale. On pourra par ailleurs inclure des dispositifs de maintien ou d'aide à la marche comme les béquilles ou la chaise roulante pour le blessé ou le malade.

La physiothérapie participe à renforcer les fibres musculaires et améliorer la mobilité du patient et sa motricité devenue incompléte. La chirurgie contribue à corriger les blessures de la moelle. Les dispositifs d'aide à se mouvoir ou pour maintenir une position assise permettent de réaliser les tâches quotidiennes. Les traitements médicamenteux vont soulager les souffrances et les autres symptômes associés.

Les causes peuvent être diverses, mais les plus répandues sont les traumatismes crâniens, les maladies dégénératives de la moelle épinière (comme la maladie de la sclérose en plaques), les maladies vasculaires, les lésions spinales (comme les fractures vertébrales) et les anomalies congénitales de la moelle.

Quelle est la différence entre hémiplégies et paraplégies ?

Les hémiplégies sont un trouble neurologique qui provoque la perte de la fonction motrice d'un côté du corps, tandis que les paraplégies sont une défaillance neurologique qui provoque l'absence de la fonction motrice des jambes. Autrement dit, les hémiplégies affectent la moitié du corps, tandis que les para affectent les membres en dessous du nombril.

Les thérapies de ces deux troubles peuvent être similaires, mais ils sont différents en termes d'étendue et d'impact sur le corps.

Dans les cas de ces dernières, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic officiel et des prescriptions. Le soignant peut également remettre une attestation de handicap qui peut être utilisée pour faire reconnaître cela auprès des autorités compétentes.

Il est également possible de s'adresser à une association pour obtenir des informations (ou tout conseil sur le sujet) quant aux démarches à suivre pour faire reconnaître son déficit fonctionnel permanent.

Pourquoi être défendu par un avocat spécialisé en dommage corporel à Aix en Provence ?  

Il est important d'être défendu par un expert du droit spécialiste en dommage corporel à Salon de Provence, car c'est un homme de loi qui dispose d'une connaissance approfondie des lois et des règlements en la matière.

Ce professionnel expert en sinistre de la route et dans le contexte médical évolue à travers les domaines du préjudice physique, moral et esthétique connaît parfaitement les besoins et les attentes des paraplégiques (ou de celui tétra et hémiplégique).

De plus, il a l'expérience nécessaire pour prendre en charge efficacement les victimes et les aider à obtenir une indemnisation adéquate en guise de réparation pour les dommages subis.

Enfin, un avocat spécialisé en dommage corporel à Marseille ou Aix en Provence sera en mesure de fournir un conseil éclairé et adapté à la situation. Vous pourrez aussi trouver un soutien sans faille tout au long du processus judiciaire.

Quelles sont les conditions pour être reconnue victime en cas d'accidents sur la voie publique AVP à Nimes ?     

Pour être reconnue victime en cas d'AVP, il faut remplir certaines conditions.

La première condition est d'avoir subi des dommages corporels en lien direct avec la collision. Ce peut être des blessures, des fractures, des séquelles qui peuvent être démontrées par une expertise.

La deuxième condition est d'engager la responsabilité de l'auteur fautif du préjudice. Ce qui a pour effet de réparer sa négligence, son imprudence ou son inattention.

La troisième condition est de prouver que cela s'est produit sur la voie publique et non sur la route. Les voies publiques peuvent être des routes, des trottoirs, des parcs, etc.

Enfin, la quatrième condition est de respecter les délais de prescription pour agir en justice. Ce qui varie selon les cas. Il est important de les connaître pour ne pas perdre tout droit à sa revendication.

Expertises médicales pour évaluer les postes de préjudices à Arles

L'évaluation doit être effectuée par un expert médical. Cet expert prendra en compte plusieurs éléments pour établir le montant de l'indemnisation à laquelle la victime a droit : gravité de la lésion, âge, sa profession, ses capacités avant les blessures, etc.

L'expert médical peut également tenir compte des frais engagés pour les soins médicaux, ceux spécialisés ou encore la rééducation. La famille et les proches de la victime peuvent également fournir des informations utiles pour l'évaluation des postes de préjudices.

Quelles sont les difficultés auxquelles sont confrontées lorsqu'elles retournent à la maison après un séjour en hôpital à Avignon ? 

Les victimes peuvent être confrontées à de nombreuses difficultés lorsqu'elles retournent à la maison après un séjour en hôpital.

Tout d'abord, elles doivent s'adapter à leur nouvelle situation physique et mentale, ce qui peut être un défi pour certains.

De plus, elles peuvent avoir besoin d'une assistance par tierce personne pour effectuer les tâches quotidiennes comme la toilette, les repas, habillage, etc.

Pourquoi une victime paraplégique a besoin de l'aide d'une tierce personne (ATP) ?  

Les victimes peuvent être amenées à avoir besoin de l'aide d'une ATP pour accomplir certains actes journaliers, telles que se laver, s'habiller, se nourrir, etc.

Cette assistance est indispensable pour maintenir son autonomie et sa qualité d'existence au sein de son domicile.

L'aide ATP peut être apportée par la famille, les amis, des professionnels de soins, des aides-soignants, etc.

Quels sont les critères pour avoir de l'aide humaine PCH ?  

Pour avoir de la PCH (prestation de compensation du handicap), il faut remplir certains critères :

  • Avoir un déficit fonctionnel permanent reconnu par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ;
  • Avoir des besoins en matière d'aide humaine pour accomplir les actes essentiels au quotidien ;
  • Respecter les plafonds de ressources pour bénéficier de l'aide PCH.

Il est important de noter que les critères pour profiter de l'aide humaine PCH peuvent varier selon les cas. Il est donc conseillé de se renseigner auprès de la MDPH pour connaître les conditions précises d'attribution.

Quelles sont les adaptations possibles d'un logement à Aix en Provence ?

Il existe plusieurs adaptations possibles en cas de grande précarité, afin de faciliter la mobilité et l'autonomie.

Celles-ci peuvent inclure :

  • L'installation de rampes d'accès pour les portes et les escaliers ;
  • L'aménagement d'une douche avec les équipements adaptés pour une prise en main facile ;
  • L'installation de systèmes de levage pour aider l'handicapée à se déplacer dans son habitation ;
  • La mise en place d'interrupteurs accessibles assis ;
  • L'ajout de revêtements de sols antidérapants pour éviter les chutes.

Quels sont les aménagements du véhicule possibles ?  

Il existe plusieurs types d'aménagement du véhicule qui soient possibles afin de faciliter l'accessibilité et la mobilité. Ces aménagements peuvent inclure :

  • L'installation d'une rampe d'accès pour permettre de monter et de descendre du véhicule facilement ;
  • Des poignées de maintien pour l'aider à conserver une position debout ;
  • L'installation d'un siège adapté pour la maintenir en position confortable et sécurisée ;
  • L'ajout de commandes électriques pour la manœuvre des portières et des fenêtres ;
  • Enfin l'installation d'un système de levage pour aider à entrer et à sortir du véhicule.

Comment obtenir l'adaptation de son habitation à Salon de provence ?

Vous pouvez obtenir l'adaptation de votre domicile en faisant une demande d'indemnisation auprès de l'assurance du responsable par l'intermédiaire de votre auxiliaire de justice. Ceci est évalué lors des examens médicaux par l'expert.

L'indemnisation peut couvrir les frais liés à cette adaptation, tels que l'installation de rampes d'accès, de poignées de porte et de douche adaptées, ou encore de systèmes de levage.

Elle peut également demander l'aide d'un ergothérapeute pour évaluer les modifications nécessaires dans son habitation.

Comment adapter un fauteuil électrique ?  

Pour adapter une chaise roulante électrique, il est recommandé de faire appel à un ergothérapeute.

Ce professionnel sera en mesure d'évaluer les besoins et les capacités de l'accidenté et de proposer les adaptations les plus appropriées à son cas.

L'ergothérapeute peut par exemple recommander l'ajout de poignées de contrôle adaptées aux mains des victimes, l'installation de repose-pieds amovibles pour un meilleur confort ou encore l'ajout de coussins pour un maintien adéquat du corps.

Il peut également soumettre des modifications dans son environnement telles que l'installation de rampes d'accès ou de sols résistants dans le logement pour faciliter l'utilisation du fauteuil.

Quelle indemnisation en cas d'amputation  ?

Lorsqu'un individu subit une amputation suite à une maladie, un accident de la route ou une faute médicale, il peut prétendre à une indemnisation auprès de la compagnie d'assurances pour couvrir les frais médicaux, les traitements spécialisés.

L'accidenté médical ou de la circulation peut également demander une indemnisation de l'assurance pour les conséquences subies telles que les souffrances, les bouleversements de l'existence quotidienne et les répercussions esthétiques.

L'indemnisation peut être obtenue par l'assurance du responsable qui a causé le préjudice sur la route. Il est important de faire appel à un spécialiste du droit en dommages corporels pour obtenir une indemnisation juste et équitable.

Quels sont les pièges à éviter en cas d'expertise ? 

Il existe plusieurs pièges à éviter en expertise médicale. Il convient d'être vigilant pour s'assurer que celle-ci soit exercée de manière juste et équitable.

Le premier piège à éviter est le manque d'information sur les conditions propres à l'expertise. Vous devez être informés de son déroulement, des règles qui s'appliquent ainsi que des droits et des obligations qui s'appliquent aux parties.

Le deuxième piège à éviter est l'absence d'un prestataire d'un droit spécialiste dans le domaine de la santé lors de l'expertise. C'est crucial pour bénéficier des meilleurs conseils en la matière et être convenablement défendu.

Le troisième piège est le manque de préparation à l'expertise. Il est recommandé de bien préparer sa déposition, transmettre les documents et remettre les preuves permettant de justifier de son préjudice.

Est-ce qu'il existe des postes adaptés au travail pour les personnes sévèrement touchées ?     

Oui, il existe des postes adaptés. Elles peuvent exercer des professions qui ne demandent pas une mobilité complète des jambes.

Par exemple, elles peuvent travailler comme téléopérateurs, secrétaires, comptables, etc.

Elles peuvent également travailler en ayant un poste adapté à leur condition, grâce à l'installation de matériel spécialisé et à l'adaptation de l'environnement de production.

Par exemple, elles peuvent avoir un bureau avec des poignées pour se maintenir en position debout, un ordinateur avec des commandes spéciales, etc.

Il est important de souligner qu'elles ont les mêmes droits et obligations que les autres travailleurs en matière d'emploi et de formation. Elles peuvent bénéficier de dispositifs de formation et de soutien pour trouver un emploi adapté à leurs compétences et à leur condition.

Comment les victimes paraplégiques peuvent bénéficier des aides de la MDPH ?    

Les victimes peuvent bénéficier des aides de la MDPH en faisant une demande d'aides financières ou d'accompagnement. La demande doit être faite par l'intéressé ou par un représentant légal et doit être accompagnée de justificatifs, tels que l'attestation de la qualité de travailleur handicapé, le certificat médical d'incapacité permanente établi par le médecin, etc.

La MDPH peut accorder des aides financières pour couvrir les frais liés au déficit fonctionnel permanent, tels que les frais de transport, les frais de l'habitation, les frais de soins, etc. La MDPH peut également accorder des aides d'accompagnement, comme des aides humaines, des aménagements de la maison, des adaptations d'un véhicule roulant motorisé spécifique à la mobilité réduite, etc.

Il est important de noter que l'aide humaine et financière de la MDPH est accordée en fonction des ressources et des besoins de la victime. Il convient donc de fournir des justificatifs pour prouver leurs besoins et leurs revenus.

Quelle est la différence entre MDPH et invalidité ?    

La MDPH a pour mission d'accompagner et d'aider les personnes dans leur quotidien. La MDPH peut accorder des subventions pour couvrir les frais liés au préjudice ainsi que faciliter l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

L'invalidité est une situation dans laquelle un individu est reconnu comme ayant une incapacité permanente qui l'empêche d'exercer une activité professionnelle. Elle peut être partielle ou totale et peut donner droit à une indemnisation ou à des prestations sociales.

La différence réside dans le fait que la MDPH est un organisme public qui gère les aides pour les individus handicapés, tandis que l'invalidité concerne les personnes ayant une incapacité permanente. La MDPH peut aider les personnes invalides à jouir d'aides financières et d'accompagnement, mais ce n'est pas systématique.

Ainsi vous l'aurez compris, disposer de l'aide d'un spécialiste en préjudices corporels (de la route, tentative d'homicide volontaire sur la circulation, intervention chirurgicale ratée, domestique, agression physique, faute d'information, AT, abus sexuels...) est un avantage immense pour obtenir la meilleure évaluation possible des postes de préjudices pour un paraplégique, tétra ou hémiplégique.

Si ce n'est pas possible dans son logement, les patients ayant une compression médullaire exigent une prise en charge adaptée dans un institut ou centre français spécialiste en paraplégie. Ces derniers doivent bénéficier des aides en lien avec leur maladie (définitif ou temporaire). Ces derniers peuvent bénéficier de soutien auprès d'associations.

Que vous viviez à Marseille, Aix en Provence ou bien encore à Salon de Provence, Avignon ou Nîmes, un spécialiste du droit dans le domaine médical, préjudices corporels et collisions de véhicules sur la circulation est une aide précieuse ainsi qu'indispensable pour les individus cérébraux lésés, blessés ou atteints d'une maladie. Nous intervenons dans toute la France.

À travers cet article, vous constatez qu'une motricité incomplète avec une atteinte vertébrale réduit considérablement l'autonomie de la victime. Certes, l'apparition des électrodes et autre stimulation mise en œuvre par la médecine permettent d'entrevoir d'importantes perceptives. L'avocat en dommage corporel est là pour en obtenir le financement et faire bénéficier à son client d'un service adapté, peu importe l'origine accidentelle ou fautive des préjudices.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Accidents et responsabilité médicale

Votre guide gratuit !

Recevez votre guide au format PDF gratuitement par mail

* Champs requis
Besoin de plus d'informations ? N'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone, nous répondrons à toutes vos questions !
Me Patrice HUMBERT
Me Cédrine RAYBAUD
04 90 54 58 10

perm_phone_msg Contactez-nous

Newsletter Inscrivez-vous afin de recevoir nos dernières informations directement dans votre boîte mail !